Restaurer le caractère maritime du Mont

Des travaux de Titans pendant neuf ans

Le Rétablissement du Caractère Maritime, le lancement des travaux
Le Maire du Mont-Saint-Michel explique au Premier Ministre les premiers travaux

Ils sont lancés le 15 juin 2006 par le Premier Ministre de l’époque, M. de Villepin accompagné du Ministre des Transports, M. Perben, des Présidents de Régions, M. Le Grand, M. Duron et enfin du Maire du Mont-Saint-Michel, M. Gaulois ceint de son écharpe tricolore.

 

La construction d’un nouveau barrage sur le Couesnon, le premier chantier.

Schéma sur le barrage
Schéma du nouveau barrage sur le Couesnon

L’originalité du fonctionnement du barrage, est à la fois d’accumuler l’eau d’un côté, pour générer des chasses de l’autre, et ainsi repousser le maximum de sédiments vers le large.

Fermeture du barrage Environ 1h30 avant la pleine mer, le niveau de l’eau monte progressivement en aval du barrage côté baie, formant un peu comme un lac.

Le nouveau barrage

Le remplissage du Couesnon par le dessus des vannes qui s’abaissent doucement 10 minutes avant la pleine mer, il dure 1h40. Ce que montre la photo ci-dessous.

Des bassins réservoirs supplémentaires. Pour augmenter l’effet de chasse d’eau et leur durée, on a créé une lagune artificielle au bout du Couesnon, vers Pontorson à  plus de 5Kms du Mont. Volume d’eau de mer stockée environ 300.000 M3.

La lagune de Moidrey
La lagune de Moidrey réserve d’eau de mer pour augmenter les chasses du Couesnon

Ouverture des vannes à marée descendante, l’effet de chasse. L’eau de mer accumulée dans le Couesnon va être libérée. Ce sont les lâchers d’eau qui suivant les marées ont une durée qui peut varier entre 2 et 5 heures. C’est l’effet de chasse.

L'ouverture de vannes
L’ouverture des vannes et l’effet de chasse.

Vue d’ensemble du barrage

Le barrage terminé
Le barrage, un pont promenade

Le barrage constitue un véritable balcon sur la mer. Au-delà de sa fonction hydraulique, le barrage constitue un lieu de visite sur son pont-promenade. Il fait 132 mètres de long et relie les deux berges du Couesnon. On y accède par un escalier monumental. Descendre à l’arrêt du Passeur « Place du barrage ».

Le percement du chenal Ouest du Couesnon

Creusement du chenal Ouest
On a creusé un nouveau chenal à l’Ouest du Mont-Saint-Michel.

 

Les deux chenaux.
Le chenal Ouest et le chenal Est

Le vieux dicton sur le Mont-Saint-Michel, n’est plus valable. A la sortie du barrage, le Couesnon se divise maintenant en deux chenaux Ouest et Est, qui vont couler de chaque côté du rocher du Mont-Saint-Michel. On perce un nouveau chenal côté Est. Ainsi le vieux dicton « le Couesnon en sa folie, a mis le Mont en Normandie » n’est plus valable ! Le Mont n’est plus soumis aux caprices des méandres du petit fleuve depuis le 18 mai 2015.

Le Couesnon a mis le Mont en Normandie
Vieille carte postale avec l’ancien dicton.

D’ou une nouvelle carte postale pour satisfaire les deux provinces…

Le Mont-Saint-Michel etre Bretagne et Normandie
Le Mont-Saint-Michel entre Bretagne et Normandie

 

Comment établir un pont-passerelle sur du sable mouvant ? Tel est le défi que devaient relever les ingénieurs. 

 La technique des pieux forés   

Le forage des pieux du pont-passerelle
Le forage et la réalisation des pieux                     

Le schéma montre la technique utilisée pour les 138 pieux coulés, qui supporteront le tablier du pont-passerelle. En (1) début du forage par extraction de la tangue avec une vis sans fin et injection d’un ciment spécial (bentonite) qui empêche l’effondrement des parois. (2) Descente dans le puits d’une armature métallique de 20 m de long pour le coulage du béton armé. Enfin en (3) introduction d’un poteau métallique plein à l’intérieur du pieu et scellé avec du ciment. Profondeur variable de 17 à 24 mètres. 

138 poteaux espacés tous les 18 mètres, longueur du pont-passerelle 760 mètres, réalisé avec 63 travées métalliques. 

 

Alignement des poteaux
Alignement des poteaux près du Mont

 

<"Mont Saint Michel structure du pont passerelle">

La structure métallique du pont-passerelle en juillet 2013

Le pont-passerelle s’ouvre aux piétons un an plus tard, en juillet 2014.

Ouverture aux piétons du pont-passerelle
Ouverture aux piétons du pont-passerelle le 22 juillet 2014

 

Le nouveau pont-passerelle
Le nouveau pont-passerelle entièrement achevé le 12 décembre 2014

 

Le dernier grand chantier :  La démolition de la vieille digue-route historique

Arrivée de l'ancienne digue-route
Arrivée de l’ancienne digue-route sur les remparts

 

Démolition de l'ancienne digue-route
La démolition de l’ancienne digue-route à coté du pont-passerelle

 

Nouveau cheminement pour piétons
L’emplacement de l’ancienne digue-route et le nouveau cheminement pour piétons vers le Mont

 

L’inauguration officielle du « Rétablissement du Caractère Maritime du Mont-Saint-Michel » le 31 octobre 2015, par le Président de la République.

Inauguration du Rétablissement du Caractère Maritime du Mont-Saint-Michel
L’inauguration officielle par le Président de la République.