Le Mont classé par l’UNESCO

 

En savoir plus sur l’UNESCO. L’organisation des Nations Unis pour l’Education, la Science, et la Culture, est officiellement créée à Paris le 4 novembre 1946. Son siège est établi à Paris depuis 1958, Place Fontenoy, dans le 7e arrondissement. 

Siège de l'UNESCO à Paris
Le siège de l’UNESCO, Place Fontenoy à Paris

Le 16 novembre 1972, une convention concernant la Protection de l’Héritage Culturel et Naturel Mondial, est adoptée à la conférence générale de l’UNESCO par les 184 membres. Ainsi une liste du patrimoine mondial est établie. 

Le label « patrimoine mondial » ne correspond pas à une réglementation en soi, mais à une reconnaissance intemporelle d’un intérêt tout particulier d’un monument ou d’un site.

Plaque de l'UNESCO à Paris

Les premiers classements en France ont lieu en 1979. Ce sont la basilique et la colline de Vézelay, la cathédrale de Chartres, le Mont-Saint-Michel, le Palais et le parc de Versailles, les sites préhistoriques de la vallée de la Vézère.      

Les critères pour le Mont-Saint-Michel  :              

  • Critère1 Le Mont représente par son architecture et par sa disposition de celle-ci, une réalisation artistique, esthétique, unique.  C’est un chef-d’oeuvre de l’esprit humain qui est parfait d’ailleurs par la nature. 

  • Critère 3 Le Mont est une oeuvre sans comparaison au monde, tant par l’implantation d’une abbaye et de son  village sur un îlot minuscule, que l’agencement original de ses bâtiments conventuels qui lui donnent la silhouette incomparable que le monde entier admire.

  • Critère 6  L’existence du Mont ne peut s’expliquer que par l’exceptionnel élan religieux de l’homme du Moyen Age. Elle est également intimement liée à l’Histoire de France.

Une plaque indiquant le Mont-Saint-Michel, classé par l’UNESCO est Inaugurée le 28 avril 1984. Elle est située à droite dans la cour de l’Avancée. la première cour lorsqu’on rentre dans le village du Mont,  elle est placée près de la bombarde prise aux anglais.

 

Plaque classant le Mont-Saint-Michel patrimoine mondial de l'UNESCO
Plaque indiquant Le Mont-Saint-Michel, Patrimoine de l’humanité.

Nous reproduisons le texte gravé sur la plaque « Le Mont-Saint-Michel et sa baie figurent sur la liste du patrimoine mondial culturel et naturel de l’UNESCO. L’inscription sur cette liste consacre la valeur universelle et exceptionnelle de ce site et la volonté de chacun de contribuer à sa sauvegarde, au bénéfice de l’humanité ». Plaque réalisée à la Fonderie Havard, à Villedieu.               

L’évolution de l’esthétique du Mont. En l’espace d’un siècle on peut constater l’évolution esthétique de la Merveille. Ces deux vues sont à comparer ensemble, et ce n’est pas le jeu de « chercher les erreurs » !



Le Mont-Saint-Michel en 1910

 

Le Mont-Saint-MIchel en 2010

L’administration des Monuments Historiques et celle de l’UNESCO protègent la bonne conservation du site du Mont-Saint-Michel.

Comme par exemple les éoliennes. Elles sont un sujet sensible, près des sites classés du patrimoine. L’UNESCO a été obligé d’intervenir et de faire pression auprès de l’Etat pour interdire un projet d’éoliennes qui auraient pu être visibles de la terrasse ouest du Mon-Saint-Michel. Ainsi le site est protégé et aucune éolienne ne peut être érigée dans un rayon de 15 à 20 kms du Mont.   

Le Mont-Saint-Michel et les éoliennes
Grâce à la protection du site du Mont-Saint-Michel, on ne verra jamais d’éoliennes près du célèbre rocher.